Parc Boileau

 

951 000 euros (soit le prix des domaines moins une ristourne de 10%)  en gardant pour la ville 490 m2 de parc. Pourquoi pas me direz vous, le Maire a préempté à la légère voila tout. Et vous avez raison. Il ne faut pas y voir malice.


Quelques réparations, une très jolie maison, une belle opération.


Ces trois maisons sont en mauvais état, il faut les réparer, notre nouvelle propriétaire s'en occupe. Au termes de ces réparations, les deux maisons latérales seront revendues à des particuliers  pour 1 270 000 euros au total. La marraine du téléthon gardera celle du milieu pour y loger.


A vos calculettes, pour un exercice de mathématiques. Sachant que pour l'achat des trois maisons notre marraine a déboursé 951 000 euros, qu'elle en revend deux pour 1 270 000 à combien lui revient celle du milieu ? A moins que rien me direz vous et vous avez encore raison même si l'on prend en compte le prix des travaux de rénovation sachant que le prix du mètre carré à l'époque avoisinait les 4 500 euros et que cette maison a une emprise au sol de 100m2 sur deux étages.


Puisque vous êtes très doués en mathématiques je vous propose un deuxième exercice. La propriété de départ mesurait 1133 m2, les Montrougiens l'on payée 1 570 000 euros lors de la préemption. Il leur en reste aujourd'hui 490 m2 après la revente de 667 m2 à notre marraine  pour 951 000 euros. Combien a couté ce parc aux Montrougiens ? 


1 570 000 euros - 951 000 euros = 619 000 euros  soit 14 euros par Montrougiens.


Très bien me direz vous un beau cadeau à notre bonne marraine c'est le moins que l'on puisse faire et un parc pour les habitants de la ville, que du bonheur !


Et ron et ron petit patapon


Alors quand les beaux jours reviendront, au parc nous irons.

Non, non, non, vous répondra monsieur Metton, il n'en est pas question.

Ce parc est enclavé, seule notre marraine peut y mettre les pieds y faire des fêtes à tout casser.

Vous, Montougiens déguerpissez, vous ne pouvez pas y entrer même si vous l'avez payé, circulez.

Peut être qu'un jour si vous êtes mignons nous le désenclaverons

Par l'avenue de la République, ce sera plus pratique...

Je suis un vrai comique en réunions publiques.

Juste quelques sociétés à faire déménager, un jour j'y penserai.

Bien sûr des troubles fête animés par la haine

Se permettront de dire

Que 19 rue Boileau et 4 rue La Fontaine,

Terrains alors en friche pouvaient nous y conduire.

J'aurais même pu garder une maison de côté pour vous laisser entrer, mes chers concitoyens

Si j'avais tout gardé j'aurais fait une crèche, un club pour troisième âge ou pour adolescents

Une maison de quartier, un jardin potager pour les petits enfants.

Mais non n'insistez pas,vous n'aurez rien de rien.

Tout pour notre marraine car c'est celle que j'aime.




L'association monMontrouge à travers le collectif d'associations a dénoncé cette affaire qui a été reprise par plusieurs journaux nationaux après la parution d'un article de Simon Piel pour Bakchich "Carole Gaessler, le bonheur est dans le pré" consultable sur le site cozop. Plusieurs articles dans Montbouge traitent de ce sujet avec plus de détails et des photos du parc interdit.


Une question reste sans réponse, qu'est ce qui a poussé le maire de Montrouge a se compromettre dans une affaire aussi grossière et mal ficelée. Le besoin de s'attirer les grâces d'un monde médiatique parait être la raison la plus probable, au risque d'être dénoncé par ses propres électeurs et au mépris de toutes règles de bonne conduite lorsque l'on sait que ce quartier manque d'espaces verts, et c'est lui qui le dit.


Tout le monde sait qu'il s'offre avec l'argent public une auto promotion à travers ses vidéos 'travelling' en ligne sur le site officiel de la ville. Mais être connu sur les 2 km2 de sa commune ne lui suffit plus. Alors il s'offre également des pages de reportage publicitaire, à sa gloire dans la presse internationale et pour finir si ce genre d'opération immobilière pouvaient lui attirer les faveurs des speakerines du petit écran ... la gloire le guetterait.


Quant aux Montrougiens qui votent encore pour lui, ils sauront dire que c'est partout pareil, qu'il faut s'en contenter... Pour cette affaire sortie au grand jour, combien d'autres restent souterraines ?


Petit arrangement entre amis 

Un Téléthon, une star de télévision.

Un très joli parc avec ses trois maisons                                                       

Une préemption faite par

Bientôt du nouveau ?  Affaire à suivre...

Monsieur Metton, quelques réparations

La rime n'est pas riche, vous avez bien raison,

Mais l'affaire est juteuse, une histoire de .....ronds.


Un téléthon, une star de télévision.


Décembre 2005, elle est la marraine du téléthon à Montrouge, on la voit en photo dans le magazine de la ville. Début 2006, la propriété du 23 rue boileau  de 1133 m2 (un parc de 700 m2 et 3 pavillons) est à vendre et sera préemptée par la ville pour 1 570 000 euros. 3 mois plus tard et après "réflexion" notre maire décide que la ville n'a plus besoin de ce bien et propose dans la foulée au conseil municipal de le revendre à des particuliers de son propre choix, la marraine du téléthon bien sur, pour

 

[en attente de photos...]