Information Platanes 1

 



Chers voisins,                                   le 27 mai 2012


Pour sauvegarder notre cadre de vie, éviter l’abattage des platanes historiques, et par souci d’économie, nous nous devons de réagir tout de suite à cette décision arbitraire. Merci de signer et faire signer la pétition que vous trouverez en bas de page, et de venir nombreux à la réunion proposée dans le courier ci-dessous -- que nous sommes beaucoup à ne pas avoir reçu. 


C’est urgent : si nous n’obtenons pas la
suspension des travaux, ceux-ci démarreront
le 4 juin!


Comment faire pour signer cette pétition (c’est simple) :

Cliquer sur la pétition ci-dessus vous donnera accès aux fichiers stockés à votre disposition dans le fameux “nuage” Apple.  Là il suffit de sélectionner pétition rLR.pdf, et l’ouvrir dans votre ordinateur, pour l’imprimer.  Signez et faites signer la pétition autour de vous, et apportez-la à la réunion du maire à l’Ecole Raymond Queneau le 30 mai à 19h.  Ou bien, laissez-la dans la boite aux lettres au 20 rue Louis Rolland. 


Autre option : passez nous voir à la même adresse.  Pour cela, mieux vaut  prendre rendez-vous par email à m@monmontrouge.com


Ou encore :  appelez Steve Murez au 06 07 95 52 92.


Certains de nos voisins rencontrés au marché ce dimanche matin ont pensé qu’il devait s’agir une blague.  Ne nous trompons pas.  Cette menace est réelle.  Dans d’autres rues, nos concitoyens, confrontés à des plans similiaires se sont mobilisés, et ont obtenu gain de cause.  D’autres encore se sont laissés faire, et de nombreux beaux arbres centenaires ont été abattus.


Quelle idée se fait chacun de nous de la démocratie locale?

Comment voulons-nous vivre ensemble?

Merci de signer la pétition -- mais ce n’est qu’un début : toutes les idées, les initiatives, les bonnes énergies seront les bienvenues!


Si à cette occasion vous voulez adhérer à l’association, nous serons ravis.  Vous trouverez le formulaire adhesion.pdf dans le “nuage” à côté de la pétition.


à très vite! 


PS : pour en savoir plus sur les platanes, et voir en grand la photo : voir la page Platanes.  Pour les voir sur les cartes historiques : voir la page Vieux Montrouge

Mise-à-jour du 31 mai :  

La réunion houleuse d’hier soir a conclu à la suspension des travaux, et au rejet des trois projets présentés qui prévoyaient tous l’abattage de tous les platanes. BRAVO & MERCI A TOUS !!

M. Carré, qui a dirigé les débats, le maire n’étant pas présent, a proposé que ce soit la majorité des riverains présents à une réunion prévue fin juin qui décideront des aménagments, qui se feront aussitôt. Tous étaient unanimes que l’entretien de la rue, comme la concertation entre la mairie et nous laissent beaucoup à désirer.  L’agacement était palpable.

Parmi les défis urgents pour sauver cet ensemble de platanes de grande valeur : protéger les troncs des voitures, laisser passer l’eau, élaguer dorénavant en dehors de la période de la montée de la sève. Et d’abord déterminer de manière fiable et indépendente la santé de chacun des 57 platanes. 

Tous ceux qui voudraient participer à (ou bénéficier des) étapes suivantes (contre-expertise phytosanitaire indépendente, élaboration de projet alternatif ...) sont invités à nous envoyer vos emails, car on va se réunir très bientôt. 

Merci à tous les signataires de la pétition (plus de 200 en quelques jours), sâchez qu’elle a été lue et applaudie à la réunion.  Nous l’arrêtons donc maintenant, mais serions ravis que vous vous joignez à nous pour la suite.  

Ce n’est pas fini.  Ce n’est pas gagné.  Restons vigilants.


NB : L’association n’abuse jamais des adresses email confiées.  
Nous ne les partageons avec personne, et les retirons de la liste sur simple demande.mailto:steve@murez.com?subject=email%20subjectmailto:steve@murez.com?subject=Contact%20rue%20Louis%20Rollandshapeimage_2_link_0

NB : Cette pétition, ayant eu gain de cause, n’est plus à signer -- mais reste en ligne pour information.

 
Si on en fait une autre, et vous voulez être sûr d’en être averti, merci de nous envoyer votre adresse mail.